Archives du mot-clef Ecomouv

« Ségotaxe » : la colère des transporteurs

camionsC’est bel et bien fait : la « ségotaxe » est concrète depuis ce mercredi 1er octobre 2014. Tout du moins dans sa phase expérimentale. Sur le périphérique autour de la capitale, par exemple, puisque le Conseil de Paris vient de voter la mise en place du système… Installés à l’été 2013, les fameux portiques des portes de Montreuil, Clignancourt, la Muette et Versailles, vont donc enfin prendre du service. Ensuite, à terme, le nouveau « péage pour le transit des poids lourds » (à partir de 3,5 tonnes) concernera 4.300 kilomètres d’axes routiers à travers la France, au lieu des 15 000 kilomètres initialement prévus par l’écotaxe ancienne formule. Le principe reste le même : les véhicules sont équipés d’un capteur et suivis par géolocalisation via satellite. Des portiques, et des bornes, permettent le contrôle du dispositif, sur la base d’une taxe de 13 centimes par kilomètre. À ce jour, 200.000 poids lourds, dont près de la moitié immatriculés hors de France, ont déjà été équipés. Et vont donc participer à cette « expérimentation sans facturation », selon les mots du Ministère.

Lire la suite

Ecotaxe : tout ça pour ça !

ecotaxeEt voilà ! Démontés les portiques écotaxe, sans avoir jamais eu l’occasion de servir… victorieux, les Bonnets rouges, dont la fronde se sera finalement révélée payante. Le gouvernement Ayrault a vécu, voilà l’ère Valls et le remplacement de l’écotaxe honnie par un « péage pour poids lourds » qui concernera… trois fois moins de routes que prévu, 4500 km contre 15 000 initialement, et qui épargnera quasiment la Bretagne, hormis l’axe Saint-Lô-Nantes par Rennes. Les véhicules agricoles et les véhicules forains, tout comme les camions pour la collecte du lait, seront épargnés. Bref, le champ des ambitions s’est très nettement rétréci !

Lire la suite

Ecotaxe : et si elle était supprimée… ?

ecomouv14H35, ce samedi 2 novembre 2013. A Saint-Allouestre, dans le Morbihan, un portique écotaxe est en feu. Des flammes, hautes de 5 à 6 mètres, lèchent le métal de ce dispositif technologique sophistiqué… 20 minutes plus tard, le portique s’effondre. Pendant ce temps, à Quimper, 30 000 manifestants défilent, bonnet rouge et parapluie. Pour l’emploi, mais aussi contre l’écotaxe, qui cristallise leur colère depuis des mois. Une écotaxe qui avait déjà été reportée au 1er janvier… et qui, désormais, est tout bonnement suspendue. Lire la suite

Ecotaxe : un nouveau sursis pour les transporteurs

transportLe ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, avait pourtant juré qu’il tiendrait bon, et que l’écotaxe serait mise en vigueur au 1er octobre 2013. Le principe de réalité a finalement eu le dessus : il était tout simplement impossible de tenir ce délai, vu le retard accumulé pour l’enregistrement des 800 000 véhicules de plus de 3.5 tonnes. On a évidemment beaucoup parlé de la « mauvaise volonté » des transporteurs, pointés du doigt mi-août par Michel Cornil vice-président d’Ecomouv, la société chargée par l’Etat de mettre en place concrètement la taxe carbone. Il dénonçait, notamment, ces « patrons routiers qui ne jouent pas le jeu », et déplorait que ses 300 salariés, sur le pied de guerre pour procéder à l’équipement et au recensement des véhicules, en soient réduits au chômage technique, faute de candidats à l’enregistrement. Dans son état des lieux de l’avancée du processus, fin août, force était de constater que seuls 2% des transporteurs s’étaient enregistrés, soit à peine 20 000…

Lire la suite