Nouvelle vignette poids-lourds : quel impact sur l’emploi ?

C’était le but de l’écotaxe, abandonnée sous l’ère François Hollande…. Et c’est toujours le but de cette nouvelle vignette poids-lourds, dans les tiroirs du gouvernement : faire appliquer le principe de l’« utilisateur payeur », et demander aux entreprises de transports de s’acquitter d’un impôt pour les camions en circulation sur le territoire français. La « vignette poids lourd » serait destinée, selon des sources proches de Bercy et du ministère de la Transition Ecologique, à financer la rénovation des routes et des infrastructures.

Continuer la lecture

Ponts fermés : un mois après Gênes, la galère des routiers en Italie

Les dirigeants provinciaux de la région d’Isernia, en Italie, viennent de prendre la décision de condamner pour une durée indéterminée le plus grand pont du pays, celui qui permet la jonction entre Molise et les Abruzzes, et enjambe la Sente, à près de 200 mètres en contrebas. Érigé dans le milieu des années 1970, le viaduc présente des faiblesses depuis plusieurs années, mais l’effondrement d’un ouvrage similaire à Gênes, qui a causé la mort de dizaines de personnes, dont des routiers, a été l’élément déclencheur de la décision : pas question de reproduire le scénario.

Continuer la lecture

Plan transports : 17 milliards d’euros dégagés, des milliers d’emplois à la clé

On connaît maintenant la feuille de route de la ministre des Transports Elisabeth Borne : elle prévoit d’investir plus de 13 milliards d’euros dans les prochaines années, avec une enveloppe particulièrement bien garnie pour le développement et l’entretien du réseau routier et autoroutier. Une bonne nouvelle pour les professionnels du transport, forcément (voir notre article). « C’est même une priorité pour le ministère et le gouvernement », appuie un membre du cabinet de la Ministre. « Pendant les 5 ans qui viennent, l’entretien du réseau et des infrastructures sera privilégié en cas de nécessité d’arbitrage. La catastrophe de Gênes a été un révélateur dans de nombreux pays qui ont eu une véritable prise de conscience. Cela ne peut plus traîner, il y va de la sécurité et de la bonne santé économique des acteurs de la société qui font un usage intensif de la route. 13 milliards et demi d’euros, c’est quasiment deux fois plus que les sommes investies pendant le précédent quinquennat ».

Continuer la lecture

Plein soleil sur l’emploi au port de marchandises de Marseille

L’emploi est au beau fixe sur le port de marchandises de Marseille ! La métaphore météo est facile pour évoquer l’activité sur les terminaux maritimes de la cité phocéenne, mais on oublie vite qu’elle revient de loin et que cette croissance qui ne se dément plus depuis 5 ans n’en est que plus appréciable pour les dockers sur place. Ils ont eu aussi leur part de grain et de sale temps, quand un conflit a bloqué le port pendant près de deux ans, avec des grèves pour refuser le transfert du public vers le privé. En 2010, au point d’orgue de la période difficile, le trafic était passé de 100 à 80 millions de tonnes. Aujourd’hui, le port a retrouvé son niveau d’activité et il est même remonté d’encore deux places cette année dans le classement des 110 premiers ports mondiaux. Premier port de la Méditerranée, il emploie en 2018 plus de 40 000 personnes et continue à embaucher.

Continuer la lecture

Rentrée scolaire : des milliers d’emplois dans le transport d’élèves

Partout en France, chaque jour, 12 millions d’élèves vont à l’école, au collège ou au lycée. Si, dans les grandes villes, les infrastructures du tramway ou du métro leur permettent de rallier leur établissement scolaire sans souci, lorsqu’ils habitent dans le centre, en revanche tous ceux qui vivent en périphérie urbaine ou en zones rurales empruntent dans leur grande majorité les autobus scolaires. Mais les compagnies de transports scolaires prestataires pour les collectivités peinent à recruter suffisamment de chauffeurs pour pouvoir répondre à la demande et affréter le nombre suffisant de cars, dans la plupart des régions.

Continuer la lecture