1 employeur sur 2 recrute via internet : les sites spécialisés ont la cote !

D’après une enquête récente diligentée par les services de Muriel Pénicaud, la Ministre du Travail, en 2018 plus d’un recruteur sur deux utilise les sites internet spécialisés comme Clicandsea, Distrijob ou Jobtransport pour trouver le, ou la candidate idéale. Selon la DARES (Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques), le web et les sites dits « agrégateurs d’emplois » sont désormais l’outil favori des employeurs afin de chasser les têtes et de dénicher les meilleures candidatures : « les patrons et les entreprises, petites, moyennes ou grands groupes, privilégient aujourd’hui systématiquement le numérique pour trouver de nouvelles recrues », explique l’organisme de la rue de Grenelle. « Nous avons constaté que plus de 50% des nouveaux CDI (contrats à durée indéterminée) et CDD (contrat à durée déterminée) de plus d’un mois étaient le fruit d’une recherche sur internet. La préférence des recruteurs va directement aux sites spécialisés dans la mise en relation avec les demandeurs d’emploi, car ils font aujourd’hui en priorité confiance aux logiciels de ces entreprises, capables avec leurs algorithmes de déterminer de façon très précise quelle candidature correspondra le mieux à telle ou telle offre. Et quand ce ne sont pas les employeurs directement qui vont sur ces sites dédiés à l’emploi, ce sont les cabinets de recrutement qu’ils ont missionné pour le faire. Seulement 15% des patrons en recherche de salariés consultent directement les CVthèques ».

Continuer la lecture

Transports sanitaires : pas de chômage pour les ambulancier(e)s !

C’est un métier mal connu, trop peu reconnu, mais qui embauche et qui forme : et si c’est un secteur qui vous intéresse, sachez que l’hôpital public, tout comme de nombreuses entreprises prestataires de service, cherchent à recruter des ambulanciers et des ambulancières. « Les qualités recherchées chez un candidat sont le sens du service, un bon relationnel avec autrui, l’envie d’être utile, le goût du secours », explique un cadre en ressources humaines chez APHP. « Nous recherchons aussi des profils souples, et multi-compétents car les missions peuvent être très variées, et aller du transport de patient âgé dépendant au transport d’urgence. Les personnes à la recherche d’un emploi et motivées peuvent se lancer, car c’est un secteur qui recrute toujours et ne connaît pas tellement la crise. En revanche, il faut se préparer à travailler dans le médical : c’est un univers difficile, où l’on est parfois confronté à des scènes violentes, à la mort, et à des professionnels de santé à cran et parfois un peu condescendants avec les métiers du paramédical ».

Continuer la lecture