« Nous ne sommes pas des travailleurs au rabais » : les routiers se mobilisent

Ils ne veulent pas être des salariés low cost, les travailleurs à prix cassés de l’Union Européenne : ce mardi 21 novembre 2017, les routiers français sont à nouveau sur le pied de guerre, bien décidés à se faire entendre à la fois de paris et de Bruxelles. Des transporteurs, qui n’en sont pas à une journée d’action près, alors qu’ils ont le sentiment d’avoir été clairement exclus des dernières négociations entre les 28 sur la question du travail détaché et du dumping social. Opérations coup de poing, blocage des péages ou de camions italiens à hauteur du tunnel de Fréjus, défilé à coup de klaxons à la frontière entre la France et la Belgique : tous les syndicats à l’unanimité ont appelé à la mobilisation, sur l’ensemble du territoire. Ils dénoncent les inégalités entre transporteurs français et étrangers, et surtout, contre l’exclusion du transport routier de la nouvelle directive européenne sur le travail détaché : « on s’aperçoit que la branche d’activité transport qui utilise quasiment le plus le travail détaché, elle est extraite de ce décret, donc ça nous désole, on ne trouve pas ça normal, nous voulons que tous les salariés en France et en Europe soit au même statut social et économique », explique le syndicat Force Ouvrière Transport et Logistique.

Lire la suite