Le Net, atout pour l’emploi

Laisser un commentaire

Journal MétroCrise oblige, les sites Internet de recherche d’emploi sont pris d’assaut. Généralistes ou hyperspécialisés : voici les clés pour bien les utiliser.

Même si des signes de reprise semblent se profiler en cette rentrée, le chômage demeure au zénith. En conséquence, les sites d’emploi enregistrent des records de fréquentation : 45% de plus en mai 2009 par rapport à mai 2008, selon le cabinet ComScore. ­“Quels que soient le métier, le secteur d’activité ou le niveau de qualification requis, Internet demeure un vecteur incontournable sinon exclusif pour tout candidat”, souligne Eric Hauptmann, dirigeant du cabinet de recrutement Solution RH et auteur du livre Le Guide du candidat recruté (SRH éd., 17,90 euros, www.gui­dedurecrute.com).

Encore faut-il ne pas se disperser face au foisonnement de l’offre. Effectuant haut la main la course en tête, les portails généralistes concentrent la quasi-totalité des annonces sur Internet, à l’image de l’archi-leader Pôle-emploi.fr (exanpe.fr) qui affiche 4 753 000 visiteurs uniques par mois, suivi par ses dauphins (Monster.fr, Cadremploi.fr, Keljob.fr, Apec.fr) qui flirtent avec le million de visiteurs.

64%
C’est la part des recrutements de cadres qui ont été effectués à la suite d’une annonce parue exclusivement sur le web, selon l’Apec. 

Dans l’ombre de ces mastodontes, les sites hyperspécialisés tirent hardiment leur épingle du jeu. Des exemples ? Vendeuronline.fr (pour les commerciaux), Jobtransport.com ou emploi-logistique.com (transport-logistique) ou encore Lemoniteur-emploi.com et Batiactu.com pour le convalescent secteur de l’immobilier.

“Il importe de maximiser ses chances en diversifiant ses cibles et donc en mélangeant sites généralistes et ultraspécialisés, recommande Charles Pouvreau, directeur du cabinet Mercuri Urval qui, en sus des traditionnelles réponses aux annonces, recommande aux candidats d’adopter une attitude proactive faite de “dépôt de CV sur les CVthèques et de mise en place d’alertes”.

Réseaux sociaux
Liens
. En plus de consulter les offres d’emploi, il est utile d’être visible sur les réseaux professionnels de type Linkedin, Viadeo ou Facebook, examinés à la loupe par les recruteurs.
Image. Il importe de “soigner” son image “pro” et d’éviter de livrer inci­dem­ment des propos ou des photos trop fantaisistes !

Eric Delon
Métro France

Source : Métro | Article original au format PDF

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *