Transport et logistique : qui sont les employeurs préférés des salariés ?

Laisser un commentaire

Le magazine Capital a publié son tout nouveau classement des employeurs préférés des salariés du transport et de la logistique : réalisé par l’institut Statista, il s’appuie sur un panel important, 20 000 salariés, travaillant tous dans une structure de plus de 500 personnes ; et parmi ces entreprises, quatre figurent même dans le top 100 global des meilleurs employeurs. Nous avons choisi de vous proposer une petite fiche mémo pour chacun d’entre eux.

 

APPR : le gestionnaire d’autoroutes

APPR, c’est le sigle d’Autoroute-Paris-Rhin-Rhône : quatrième groupe autoroutier européen, et détenu par le consortium Eiffarie (Eiffage + Macquarie), il réalise près de deux milliards et demi de chiffre d’affaires annuel et emploie 3500 personnes, dans 200 métiers différents. Parmi lesquels de nombreux chauffeurs (engins de déneigement, de pose de signalétique, de secours aux automobilistes… au total, plus de 500 agents autoroutiers qui sillonnent 24 heures sur 24 et 365 sur 365 les 2234 kilomètres du réseau, pour porter assistance, sécuriser et surveiller 23 millions de clients chaque année, dont 80% de véhicules légers et 20% de poids lourds.

 

« Les missions de nos agents : rassurer et protéger les automobilistes en situation de panne ou d’accident ; mettre en place un balisage pour éviter un sur-accident, placer une signalisation spécifique en cas de travaux sur les voies, ramasser au plus vite les objets tombés dessus », explique le groupe. « Reliés par radio au PC régional, nos agents signalent en temps réel tous les événements et interviennent seuls, dans un fourgon spécifiquement équipé, en moins de 20 min lorsqu’ils sont appelés depuis une borne d’urgence ». APPR a déjà été désigné meilleur employeur du transport et de la logistique par les salariés du secteur, en 2015 et 2016. L’ancienneté moyenne des salariés y est de près de 20 ans et le turn over très faible : moins de 5%.

 

« Nous sommes un groupe soucieux de sa responsabilité sociétale : notre politique en matière de ressources humaines répond à un principe simple : permettre à tous de contribuer aux missions d’APRR », explique l’entreprise. « APRR propose des stages et des contrats d’apprentissage pour favoriser l’entrée des jeunes sur le marché du travail. Parallèlement, nous luttons contre toutes les formes de discriminations et nous nous engageons sur l’égalité hommes/femmes, le maintien dans l’emploi des seniors et l’insertion des personnes en situation de handicap à travers des accords d’entreprise. Cette politique volontariste vient d’être reconnue officiellement. Le label Diversité vient de nous être attribué ».

 

DHL, Chronopost, Fedex

Ces trois entreprises de messagerie express figurent en seconde, troisième et quatrième positions respectives dans ce classement des entrepreneurs préférés des salariés dans le transport et la logistique :

 

DHL, groupe spécialisé dans le transport et la logistique, créé il y a un demi-siècle aux Etats-Unis, appartient aujourd’hui à l’entreprise allemande Deutsche Post. La marque emploie près de 300 000 personnes dans le monde, dont un tiers au sein de sa branche la plus connue, le transport urgent de courriers et de colis, avec une flotte routière mais aussi un parc aérien. DHL Global Mail emploie de son côté 15 000 personnes pour la distribution postale de plis et de colis, à l’international ; DHL Freight regroupe 10 000 collaborateurs pour le transport de marchandises en Europe (fret routier, ferroviaire et fluvial, tandis que la branche DHL Global Forwarding gère le fret aérien et maritime pour l’international. Enfin et surtout, DHL Supply Chain fait travailler plus de 130 000 collaborateurs et propose des solutions logistiques à l’échelle monde.

 

« Déjà l’an dernier, DHL a reçu la certification de Top Employer en France et dans une soixantaine d’autres pays », explique le Top Employer Institute. « C’est 16 pays de plus qu’en 2016 et surtout, c’est la même reconnaissance sur les six continents. C’est la quatrième année consécutive avec ce titre décerné, une vraie reconnaissance de la gestion des ressources humaines et des conditions de travail offertes par l’employeur à ses salariés ». Chaque année, le groupe investit des millions d’euros pour améliorer, moderniser et développer ses infrastructures, par exemple près de 3 millions d’euros pour ses entrepôts logistiques en Ile de France.

 

Le géant de la logistique et du transport est aussi reconnu pour la formation (48 000 heures dispensées en 2016 aux salariés français), ses possibilités de mobilité interne, et une vaste politique de recrutements (150 collaborateurs au moins chaque année). La valorisation des performances, la prévention des risques au travail (troubles musculo squelettiques, par exemple), ou encore l’accompagnement des salariés dans leur vie personnelle (garde d’enfants, accompagnement financier, projets caritatifs…) font aussi partie des avantages soulignés par les salariés du groupe.

 

Chronopost, spécialisée dans le transport de petites marchandises, est une filiale de la Poste au sein du réseau international de livraison de colis DPD. L’entreprise, créée en 1985, livre aujourd’hui plus de 600 000 colis au quotidien, une activité qui a explosé avec la montée en puissance du e-commerce ces dernières années (un tiers des produits livrés). « C’est avec le projet Préférence Collaborateur que Chronopost a réussi à privilégier la satisfaction de ses salariés », explique la marque. « Convaincu que la satisfaction client passe par ‘l’empowerment’, ce projet encourage chaque salarié à devenir ‘collabor’acteur’ : donc à contribuer à améliorer les outils, à trouver des solutions, et à participer à des phases de test, toujours dans le but de satisfaire au mieux les clients. Dans cette perspective, Chronopost a œuvré pour favoriser à la fois la communication entre collaborateurs, et leur bien-être en interne. Accroître les échanges entre salariés et avec leur hiérarchie a nécessité l’implication des centres de Relation Client et de l’ensemble des managers pour encourager les partages d’expérience. Quant à l’optimisation du bien-être des collaborateurs, il est passé par l’amélioration de la qualité de vie au travail (déménagements, aménagement d’espaces de détente…) pour favoriser la cohésion d’équipe et renforcer la fierté d’appartenance à l’entreprise ».

 

Fedex, enseigne américaine spécialisée dans le fret à l’international, emploie plus de 150 000 personnes dans le monde. Créée en 1971, elle est particulièrement bien implantée en France depuis les années 2000, date de création de son hub logistique à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, modernisé et agrandi en 2016 avec la création de 400 postes pour cette année 2019, pour un total de quelques 5000 employés. C’est le deuxième plus grand hub du groupe sur la planète, et Fedex propose aujourd’hui le plus grand service mondial de fret aérien.

 

« L’entreprise figure au palmarès des meilleurs employeurs en France depuis 10 ans, notamment par le Great Place to Work Institute », explique la DRH France. « Chez FedEx, nos salariés sont au centre de notre activité et de tout ce que nous entreprenons. Nous recrutons les candidats sur leur motivation et leur potentiel. Nous avons à cœur de développer nos salariés et leurs compétences pour leur permettre d’évoluer en interne. En ce sens, nous mettons à leur disposition divers outils et notamment différents programmes de formation. La promotion interne est bénéfique tant pour les salariés que pour l’entreprise. Ces trophées sont la confirmation que notre philosophie de faire progresser nos salariés pour qu’ils puissent à leur tour fournir à nos clients le meilleur service porte ses fruits ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *