Transports et logistique : de nombreux emplois à pourvoir dans la capitale

1 commentaire

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris publie chaque année son rapport sur les chiffres clés de la capitale : pour 2019, elle recense près de 6 millions d’emplois salariés tous secteurs confondus, c’est près d’un quart de l’emploi salarié total en France ! Si l’on observe d’un peu plus près les domaines d’activité, cette fois selon les dernières statistiques de la région Île-de-France, qui s’appuie elle-même sur les données de l’Observatoire Prospectif des métiers et des Qualifications, les métiers du transport et de la logistique comptent quelques 70 000 entreprises et représentent environ 700 000 emplois.

 

Or, de nouveaux recrutements sont en cours à Paris et dans les départements limitrophes : nous vous parlions déjà sur ce blog des emplois créés par la perspective des JO 2024 dans la capitale française (voir l’article), mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle le transport et la logistique recrutent en Parisie : dans le privé comme dans le public, les recruteurs ont besoin en permanence d’un « vivier de main d’œuvre », selon le jargon, pour pouvoir fonctionner tous les jours de l’année et dans un grand nombre de cas, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

 

Ainsi, les services municipaux des grandes villes autour de Paris et de la ville de Paris elle-même recrutent, en cette rentrée de septembre, plusieurs centaines de conducteurs de camions pour le ramassage des déchets, et autant de logisticiens pour leur traitement sur sites (pour en savoir plus sur ces métiers, lire notre article).

 

Les besoins sont aussi très importants sur les chantiers du Grand Paris, en cours depuis 3 ans et qui nécessitent une organisation importante pour le transport et la gestion du matériel, comme pour le transport et la gestion des déblais : d’ici un peu plus de 10 ans, la Société du Grand paris, chargée de réaliser les travaux d’allongement et de création de lignes de métros (200 kilomètres au total, et 68 gares pour un coût total de 35 millions d’euros au total) estime que près de 50 millions de tonnes de déblais auront été extraits des sous-sol d’Île-de-France : il faut donc nécessairement déployer des moyens de transport et de gestion logistique nouveaux, et créateurs d’emplois tout au long de la chaîne. Plus globalement, le BTP observe une croissance importante de ses activités en Ile-de-France, en particulier depuis la loi Pinel qui favorise la construction de logements neufs : là aussi, il faut du monde pour transporter et gérer le stockage des matériaux, des outils et des machines.

 

La logistique reste, par ailleurs, un vivier d’emplois importants dans certains départements franciliens comme la Seine-et-Marne, où l’immobilier logistique a flambé ces dernières années (lire nos articles sur l’Immobilier logistique et les hôtels logistiques). Magasiniers, techniciens d’entreposage, techniciens méthode et techniciens d’exploitation sont des postes toujours très recherchés, comme ceux de conducteurs poids lourds et véhicules utilitaires. Avec le développement exponentiel du e-commerce, les managers sont aussi très demandés. La région Ile-de-France connaît de tels besoins dans ces métiers qu’elle finance même de plus en plus de formations dans des centres, qui se développent ou s’ouvrent un peu partout : Champs-sur-Marne, Gonesse, Ris-Orangis, Paris intra-muros…

 

Selon les derniers baromètres pour l’emploi en Ile-de-France, 3,5 millions de projets de recrutements devraient se concrétiser d’ici la fin de l’année 2019 en France, dont 760 000 en Ile de France, parmi lesquels plus de 250 000 dans le transport et l’entreposage. Pour l’OFCE, on s’achemine même peut-être vers une année record en termes d’embauches dans ces secteurs sur la capitale et ses environs. D’autant que, toujours selon les projections des économistes, près de 4 postes sur 10 seraient des CDI, 3 sur 10 des CDD longue durée, 2 sur 10 des emplois en intérim et le reste sous forme de stages ou de contrats d’apprentissage. Selon le Conseil régional d’Ile de France, plus de 400 personnes ont ainsi déjà été recrutées depuis le début de l’année sur le seul bassin logistique de la Porte Sud de Paris, entre l’Essonne et la Seine-et-Marne, grâce à l’implantation de plusieurs nouvelles plateformes logistiques. Deux grandes campagnes de recrutement sont encore à venir dans ce même secteur, du côté d’Amazon et de Casino, représentant à elles deux près d’un millier de nouveaux emplois dans le transport et la logistique.

 

>> Retrouvez toutes les offres d’emploi à Paris et en Ile-de-France sur Jobtransport

 

 

Une réflexion au sujet de « Transports et logistique : de nombreux emplois à pourvoir dans la capitale »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *