Les nouvelles règles de l’Assurance Chômage entrent en vigueur dans 4 mois : ce qui va changer

Laisser un commentaire

Dans 4 mois quasiment jour pour jour, à compter du 1er novembre prochain, avec la réforme de l’Assurance Chômage, certaines nouveautés vont entrer en vigueur pour les personnes à la recherche d’un travail  : c’est ce que révèlent les deux nouveaux décrets publiés ce 28 juillet 2019 au Journal Officiel. On fait le point pour vous, qui êtes concerné : voici ce qu’il faudra désormais avoir en tête pour vos démarches de recherches d’emploi.

 

  • Une indemnisation chômage pourra désormais être perçue si vous êtes déclaré, au moment de votre demande d’assurance chômage, comme travailleur indépendant : ce à quoi vous n’aviez pas droit auparavant si c’était votre cas. Cette indemnisation sera soumise à certaines conditions, et s’élèvera à 800 € par mois. Elle pourra être perçue pendant un semestre maximum.

 

  • Autre nouveauté : jusqu’à présent, les salariés qui démissionnaient de leur poste n’avaient droit à rien, en termes d’assurance chômage, même s’ils bénéficiaient d’une longue ancienneté. Désormais, à partir d’au moins 5 ans d’ancienneté dans son entreprise, le salarié qui décidera de démissionner pourra bénéficier d’une indemnité d’assurance chômage et d’une aide à la reconversion professionnelle, notamment s’ils ont le désir de se lancer dans un nouveau projet comme une création d’entreprise par exemple.

 

  • Attention, c’est une moins bonne nouvelle pour les revenus élevés : l’indemnité chômage va diminuer de 30% (quasiment un tiers) à partir du septième mois de chômage, pour tous les salariés qui gagnaient dans leur dernière fonction un salaire égal ou supérieur à 4500 euros brut par mois. Le revenu plancher sera désormais de 2261 euros net par mois.

 

  • Moins bien également : alors que le renouvellement des droits à l’assurance chômage était automatique au bout d’un mois de reprise d’un nouveau travail, il faudra désormais travailler au moins un semestre complet dans son nouveau poste pour pouvoir bénéficier du rechargement automatique des droits à l’indemnité chômage en cas de perte d’emploi.

 

  • De la même manière, il faudra avoir travaillé au moins six mois (910 heures ou 130 jours) sur les deux dernières années (24 mois) pour avoir droit à l’assurance chômage, alors que jusqu’à présent cette durée minimale du travail pour avoir droit au chômage est de 4 mois sur une durée deux ans et 4 mois. Donc il faudra travailler plus longtemps, sur un laps de temps plus court, pour pouvoir être bénéficiaire des indemnités prévues par ce nouveau système.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *