Logistique : les régions qui recrutent en 2020


Temps de lecture : 4 minutes

Les entreprises du transport et de la logistique recrutent toujours beaucoup en ce début d’année 2020. Le secteur reste marqué par une pénurie de main d’œuvre conséquente, ce qui n’empêche pas de nouvelles zones logistiques de voir le jour, avec à la clé plusieurs milliers d’emplois. Voici les régions dans lesquelles vous allez peut-être pouvoir trouver votre bonheur si vous êtes à la recherche d’un poste :

En Bretagne

En Bretagne, le secteur du transport et de la logistique représente déjà près de 3000 entreprises et fait travailler plus de 80 000 personnes, c’est 1 salarié breton sur 10.  « Nous recherchons tous les jours des caristes, des préparateurs de commandes, des manutentionnaires, des directeurs d’entrepôt, et des chauffeurs, toujours des chauffeurs, avec près de 3000 postes à pourvoir rien que pour ce métier », explique Bretagne Supply Chain, un réseau de près de 150 entreprises du secteur dans la région. L’entité estime que tous départements confondus, la région Bretagne devrait recruter plus de 8000 personnes en 2020 dans la logistique et le transport.  

Autre bonne nouvelle : une grande marque de logistique vient d’investir à Briec, près de Quimper, entre Lorient et Brest, pour y construire 10 000 m² d’entrepôts logistiques et bureaux. Sur un total de 6 hectares, la nouvelle plateforme devrait permettre de créer une bonne centaine d’emplois directs et plus de 300 autres indirects (prestataires de transport essentiellement). Tout près de la RN165, la base logistique est destinée à la livraison de colis du e-commerce dans une grande partie de l’ouest de la France.

Au nord de Paris, en Picardie

Nous lui avions consacré tout un long article il y a quelques temps (https://www.jobtransport.com/actualites/emploi/loise-nouvel-eldorado-du-transport-et-de-la-logistique/) : la Picardie et l’Oise en particulier sont des terres de logistique de plus en plus prisées par les acteurs du secteur. Si l’on y regarde de plus près encore, c’est le Beauvaisis qui remporte la palme…. Et ça n’est pas fini, puis Noz, grande marque française spécialisée dans le déstockage généraliste, vient d’investir dans une petite commune voisine, Bresles, pour y implanter une nouvelle plateforme logistique de plus de 15 000 m². Objectif : la création, à terme, de 200 emplois au moins. Et 75 pour commencer, dans les mois qui viennent. Essentiellement, des caristes, préparateurs de commandes, étiqueteurs, magasiniers et agents de distribution, emballeurs, techniciens d’exploitation, managers supply chain et gestionnaires de stocks. La ville, la communauté d’agglomération du Beauvaisis et la région Picardie se sont de surcroît engagées à s’associer au groupe Noz, pour proposer aux candidats des formations, et indiquent qu’il est d’ores et déjà possible de postuler.

Dans le Centre de la France

Créé en 2001, le groupe français ID Logistics, coté en Bourse et devenu un acteur majeur de la logistique au niveau national et international, poursuivra cette année son développement en France, après s’être implanté l’an dernier en Amérique du Nord. Pour 2020, un second projet est prévu dans le centre de la France, près de Châteauroux, où ID Logistics fait déjà travailler 80 personnes. A Montierchaume plus précisément, l’enseigne a prévu de regrouper ses activités et de recruter 40 personnes supplémentaires. L’ensemble des activités seront regroupées sur cette nouvelle implantation de plus de 60 000 m² (coût total estimé : 30 millions d’euros), qui sera essentiellement dédiée à une grande plateforme de distribution de produits de la mode (17 000 m²). Largement robotisée, la supply chain fera la part belles aux innovations technologiques de pointe : « les emplois que nous créons sur ce futur site seront ce que l’on appelle des postes à haute technicité, essentiellement dédiés à la maintenance et au fonctionnement des machines », précise un cadre de l’enseigne en France.  

Dans l’Est de la France, près de la Suisse

C’est à Belfort que doit s’implanter dans les prochains mois une vaste plateforme logistique de 10 000 m², destinée à recruter environ 400 personnes dans les deux ans qui viennent. Située sur l’Aéroparc de Fontaine, cette base sera dédiée à des activités de messagerie du dernier kilomètre : « C’est la société Vectura, spécialisée dans l’archivage et la logistique, qui recrute dès à présent 150 salariés : des réceptionnistes pour les marchandises, des techniciens logistiques pour le tri et l’aiguillage, et des préparateurs de colis », explique un élu local. « Mais aussi 250 chauffeurs en emplois indirects, chez les prestataires de service du secteur.

2 réflexions au sujet de « Logistique : les régions qui recrutent en 2020 »

Répondre à Eddy Damestoire Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *