Vis ma vie de routier : ordonnances, retraite anticipée… au cœur de leurs revendications

« Salut, je te laisse ce tract pour vous expliquer nos actions qui débutent ce 25 septembre ». A chaque nouveau poids lourd qui stoppe au péage de Gennevilliers, en banlieue parisienne, c’est le même topo : syndiqués à la CGT, une poignée de routiers prend cette mission très à cœur. Mobiliser, mobiliser, mobiliser, pour cette journée d’action du lundi 25 septembre 2017…  celle de la dernière chance contre la réforme du code du travail, alors que les ordonnances ont été signées par le président de la République et publiées au Journal Officiel. « Ces ordonnances ont veut les faire abroger toutes, c’est notre but, et on ira jusqu’au bout », explique Michel, l’un d’entre eux, qui arbore fièrement son gilet jaune et rouge souligné du logo de son syndicat. « C’est une grève illimitée qui commence, faut bien le comprendre. La seule chose qui peut nous amener à l’arrêter, c’est l’arrêt de ces ordonnances et la réouverture de vraies négociations, et que le gouvernement nous montre qu’il ne va pas se contenter d’obtempérer pendant tout le quinquennat aux demandes du Medef » (Le syndicat des patrons, ndlr).

Lire la suite