Le Havre : faut-il juger et sanctionner les dockers violents ?

9Le port du Havre était une fois de plus à l’arrêt hier, mercredi 31 août 2016 : plus aucune activité sur le site, les écluses, les ferries et le trafic containers au point mort… et des pneus brûlaient au pied du bâtiment du grand port maritime, dégageant une épaisse fumée noire dans le ciel de la cité devenue « la capitale de la grève » contre la loi travail. A l’origine de ce nouveau mouvement de grève : la colère des ouvriers portuaires et des dockers, après l’interpellation tôt dans la même matinée, de deux dockers, par les services de police de Paris. A l’origine de leur arrestation : une enquête, toujours en cours, sur la manifestation parisienne contre le texte de loi de Myriam El Khomri, la ministre du travail, le 14 juin 2016. L’un des deux prévenus était déjà passé le 27 juillet 2016 devant le tribunal correctionnel de Paris pour des faits de violence, notamment des jets de projectiles, mais il avait été relaxé… avant d’être condamné à un mois d’emprisonnement avec sursis pour rébellion, lors de son arrestation le 14 juin.

Lire la suite