Archives du mot-clef chauffeur routier

Routiers : les primes sanctuarisées, un accord historique selon les syndicats

Ces derniers jours, Valéry, 27 ans, chauffeur routier, ne cachait plus son inquiétude à ses proches et ses collègues : il craignait même de devoir revendre son pavillon tout juste acheté en Seine-et-Marne, faute de pouvoir rembourser ses mensualités à la banque, au cas où son entreprise déciderait de renégocier en interne toutes les primes des chauffeurs (frais de déplacement, retraite…), grâce aux ordonnances qui réforment depuis quelques jours le code du travail : « en cumulé, ces primes-là, elles représentent plus de 900 euros par mois, c’est un tiers de mon salaire facile. Si on nous les sucre, je ne pourrai plus rembourser l’achat de ma maison, ni payer mes impôts à hauteur de ce qu’on me demande tous les mois, ni payer les vacances ou les loisirs de mes mômes. C’est clair et net, on a calculé nos emprunts avec la banque en fonction de ça, même si ce sont des primes, la banque en comptabilise 60% dans les ressources. Perdre ça, ce serait une catastrophe pour tous les routiers que je connais. Et les autres aussi, j’imagine ».

Lire la suite

Des centaines d’emplois à pourvoir dans le transport routier en France

10Les transporteurs ont à faire face depuis des années aux difficultés liées à la conjoncture économique (ils ont du traverser la crise de 2008, toujours pas complètement résorbée), à la concurrence des pays d’Europe de l’est et de leurs chauffeurs à bas coût, mais aussi à une pénurie de main d’œuvre criante, dans leur secteur. Nous en parlions déjà sur le blog de la logistique il y a quelques années (voir notre article), mais la situation ne s’est pas franchement améliorée depuis, et le transport de marchandises par la route recrute toujours et même plus que jamais.

Lire la suite

Bientôt le 14 juillet et l’interdiction de circuler pour les poids lourds : le vrai problème des aires d’autoroutes

3L’A 35 au nord de Strasbourg : 9000 poids lourds par jour en temps normal ; ce 14 juillet 2016, ils ne seront pas sur les routes mais… sur les parkings ! José et Rodrigues, deux chauffeurs espagnols, ont prévu de s’arrêter à la frontière entre la France et l’Allemagne : « je ne pourrai pas travailler je le sais, car le 14 juillet est un jour férié chez vous en France », sourit José. « La loi de la France dit ça, alors je sais que la police peut me sanctionner si je roule quand même ». Pas de sanitaires, pas d’ombre, et le soleil prévu pour être au beau fixe : ceux qui décideront de rouler malgré l’interdiction seront mal inspirés, car à quelques kilomètres de là… la gendarmerie effectuera forcément des contrôles.

Lire la suite

Le co-camionnage : quand chauffeurs et particuliers font la route ensemble !

5Vous n’avez pas de voiture, vous avez fait de l’auto-stop quand vous étiez jeune, vous avez peu de moyens et le taxi ou les VTC, c’est trop cher pour vous ? Vous faites régulièrement des trajets mal desservis par les transports en commun, ou qui nécessitent dix changements et 83 minutes de parcours par le bus, le tram, le métro et le reste à pied ? L’idéal, dans ces cas-là, cela reste le co-voiturage, qui fait de plus en plus d’adeptes dans toute la France. Co-voiturage, cela signifie que celui qui a une voiture emmène dans son véhicule, pour une participation modeste, d’autres personnes qui font le même trajet mais n’ont pas de voiture. Sauf que, parfois, vous êtes le seul à vouloir effectuer un trajet… et donc, impossible de trouver un conducteur pour vous emmener !

Lire la suite

Transport et logistique : la pénurie de main-d’œuvre devient mondiale

conducteursSaviez-vous que travailleur manuel et chauffeur routier font partie des trois premiers métiers, en France, pour lesquels il est le plus difficile de trouver des candidats ? C’est le résultat de l’édition 2013 de l’étude consacrée chaque année au sujet par le groupe Manpower.
Sauf que cette pénurie, que l’on connaissait déjà en France depuis quelques années, est aujourd’hui mondiale : ces résultats de 2013 sont les plus élevés depuis le début de la crise économique il y a maintenant six ans.

Lire la suite

Impôts : fin des heures sup’ défiscalisées pour les routiers

declaration_revenusAlors que les Français sont en train de rédiger leur déclaration de revenus pour 2012, certaines professions, dont les chauffeurs routiers, prennent conscience de la différence engendrée – à leur désavantage – par la fin des heures supplémentaires défiscalisées : car depuis le 1er septembre dernier, la suppression de cette exonération est entrée en vigueur. A ce moment là, les conséquences paraissaient encore lointaines… En pratique, sur la feuille à envoyer au Trésor Public d’ici quelques semaines, ça fait mal. Lire la suite

Concurrence des pays de l’Est : les transporteurs français en colère

chauffeur_hongrois« Je viens d’avoir un collègue qui a plus de 250 camions, au téléphone, il vient de me dire je veux arrêter, j’en ai marre, je n’y arrive plus. » Ambiance tendue, dans le bureau d’un petit transporteur du Nord-Pas-de-Calais : il a de plus en plus de mal à boucler sa trésorerie. « Il faut limiter la casse donc on n’a pas le choix, on va devoir faire des licenciements, réduire le nombre de véhicules, le nombre de kilomètres, le nombre d’heures des chauffeurs… Cela ne va pas dans le sens du métier, mais il faut bien qu’on s’adapte. »  Lire la suite