Archives du mot-clef loi travail

Vis ma vie de routier : ordonnances, retraite anticipée… au cœur de leurs revendications

« Salut, je te laisse ce tract pour vous expliquer nos actions qui débutent ce 25 septembre ». A chaque nouveau poids lourd qui stoppe au péage de Gennevilliers, en banlieue parisienne, c’est le même topo : syndiqués à la CGT, une poignée de routiers prend cette mission très à cœur. Mobiliser, mobiliser, mobiliser, pour cette journée d’action du lundi 25 septembre 2017…  celle de la dernière chance contre la réforme du code du travail, alors que les ordonnances ont été signées par le président de la République et publiées au Journal Officiel. « Ces ordonnances ont veut les faire abroger toutes, c’est notre but, et on ira jusqu’au bout », explique Michel, l’un d’entre eux, qui arbore fièrement son gilet jaune et rouge souligné du logo de son syndicat. « C’est une grève illimitée qui commence, faut bien le comprendre. La seule chose qui peut nous amener à l’arrêter, c’est l’arrêt de ces ordonnances et la réouverture de vraies négociations, et que le gouvernement nous montre qu’il ne va pas se contenter d’obtempérer pendant tout le quinquennat aux demandes du Medef » (Le syndicat des patrons, ndlr).

Lire la suite

Les routiers à nouveau mobilisés contre la loi travail version Macron

Alors que leurs représentants du personnel (CFDT et CFTC) sont reçus aujourd’hui, lundi 18 septembre 2017, au ministère du travail par Muriel Pénicaud, les routiers signent leur retour anti loi travail et se mobilisent. Ils protestent contre un texte dont ils estiment qu’il va profondément et durablement impacter leur profession : « notre secteur est composé aux trois quarts de TPE, des Très Petites Entreprises, que la loi va fatalement entraîner dans une précarisation avec ces ordonnances clivantes », explique Thierry Douine, secrétaire général adjoint de la CFTC transports. « Les salariés ont peur des tensions qui vont être provoquées par la réforme des accords de branche et par la possibilité de prendre des décisions importantes sans les syndicats. Les salariés de ces tissus économiques fragiles sont dans la crainte de ne plus être représentés par personne, et nous syndicats, nous ne pourrons rien faire pour les défendre si nous ne sommes pas représentés en interne ».

Lire la suite

Le Havre : faut-il juger et sanctionner les dockers violents ?

9Le port du Havre était une fois de plus à l’arrêt hier, mercredi 31 août 2016 : plus aucune activité sur le site, les écluses, les ferries et le trafic containers au point mort… et des pneus brûlaient au pied du bâtiment du grand port maritime, dégageant une épaisse fumée noire dans le ciel de la cité devenue « la capitale de la grève » contre la loi travail. A l’origine de ce nouveau mouvement de grève : la colère des ouvriers portuaires et des dockers, après l’interpellation tôt dans la même matinée, de deux dockers, par les services de police de Paris. A l’origine de leur arrestation : une enquête, toujours en cours, sur la manifestation parisienne contre le texte de loi de Myriam El Khomri, la ministre du travail, le 14 juin 2016. L’un des deux prévenus était déjà passé le 27 juillet 2016 devant le tribunal correctionnel de Paris pour des faits de violence, notamment des jets de projectiles, mais il avait été relaxé… avant d’être condamné à un mois d’emprisonnement avec sursis pour rébellion, lors de son arrestation le 14 juin.

Lire la suite

Loi travail : pourquoi elle boosterait la compétitivité du transport et de la logistique en France

10Voilà maintenant plusieurs semaines, et même plusieurs mois, que l’on entend haut et fort, y compris sur ce blog, la voix des détracteurs de la loi travail : dockers, cheminots, chauffeurs routiers, employés du secteur de la logistique, qui craignent pour leurs acquis sociaux et manifestent pour obtenir un retrait de ce texte qu’ils jugent trop libéral et liberticide pour leurs droits de salariés de France. On a aussi beaucoup évoqué les difficultés des patrons du secteur, face à la pénurie de carburant, aux blocages sur les routes et à la sortie des zones industrielles, aux grèves de leurs personnels, aux inondations et à la météo catastrophique.

Lire la suite

Grèves, carburant, inondations… les entreprises de transport sont sous l’eau !

8C’est une période noire pour les PME (Petites et Moeynnes Entreprises) et les TPE (Très Petites Entreprises), en particulier les transporteurs : d’abord les grèves, la pénurie de carburants, et maintenant les inondations. Sans compter les paperasses à faire pour les impôts, l’angoisse des calculs pour les futures échéances, et l’argent qui ne rentre pas, depuis plusieurs semaines. La situation devient critique, pour beaucoup, et plus l’entreprise est petite, plus cela devient financièrement extrêmement tendu.

Lire la suite

Routiers, dockers, cheminots… Les salariés du transport et de la logistique opposés à la loi travail

1Sur les routes, les salariés du transport ont monté des barrages filtrants et des opérations escargot ; dans les ports, les dockers ont bloqué des containers et gelés des opérations logistiques ; dans les gares et les aéroports, cheminots et salariés du transport aérien ont fait annuler des trains et des vols. Tous, dans le même état d’esprit : manifester leur colère et leur opposition à la loi travail, adoptée en première lecture à l’Assemblée Nationale. Dans chacune de ces branches du transport et de la logistique, les intersyndicales se sont révélées plus soudées que jamais, à l’exception de la CFDT et de la CFTC : plus de sept syndicats (CGT et FO en tête, mais aussi FSU solidaires ou encore la FIDL et l’UNEF) ont conjointement appelé à de nouvelles vagues de mobilisation massive pour un retrait pur et simple du texte préparé par la ministre du travail Myriam El Khomri.

Lire la suite

Loi Travail : espoirs… et déceptions des patrons de petites et moyennes entreprises (PME)

4Elle n’en finit plus de faire couler de l’encre, cette fameuse loi travail portée par la ministre Myriam El Khomri, par Emmanuel Macron le ministre de l’Economie, et par Manuel Valls, chef du gouvernement. Entre pétitions pour et pétitions contre, entre mobilisations dans la rue et prise de position des patrons, personne n’est d’accord… Et plus grand monde n’y comprend grand-chose, d’avancée en reculade et de négociation en tractation.

Lire la suite