Archives du mot-clef Salaire transport

Salaires des grands patrons : quid du transport et de la logistique ?

carlos Tavares PSA 2

Carlos Tavares

C’est la polémique qui enfle, en ce lundi de Pâques : en moins d’une année, la rémunération de Carlos Tavares, le président du directoire de PSA, a quasiment doublé en 2015, passant à plus de 5 millions d’euros annuels, sans compter les primes et autres intéressements annexes. Carlos Ghosn, PDG de Renault, s’est pour sa part vu rémunérer à hauteur de plus de 7 millions d’euros, l’an dernier, auxquels s’ajoutent les 8 millions d’euros versés au titre de sa rémunération chez Nissan, dont il est aussi le patron. Chez Ford, Mark Fields touche 18.5 millions de dollars annuels, quand Dieter Zetsche, patron de Demler Mercedes, déclare 9.7 millions d’euros. Des revenus annuels qui, bien sûr, viennent chaque année grossir le patrimoine de ces leaders de l’industrie automobile, tous classés parmi les grandes fortunes mondiales. L’automobile : un secteur clé de l’économie française, qu’il tire ou qu’il noie selon ses états de forme, devenu désormais le symbole de ces « salaires de patrons » de plus en plus décriés, par l’Etat, parfois actionnaire, mais aussi et surtout par les salariés, qui s’estiment exclus de la liste des bénéficiaires de la reprise. L’occasion de s’interroger, plus globalement, sur la fortune des grands dirigeants, et en particulier dans les deux domaines qui nous intéressent : le transport et la logistique. Salaire, revenus annuels ou fortunes globales, les chiffres ne sont pas toujours faciles à trouver… Voici ceux que nous avons dénichés pour vous !

Lire la suite

Transport sanitaire, de voyageurs et de marchandises : unis pour les salaires

chauffeurLa tension ne cesse de grimper entre le ministère des Transports, les patrons des grandes entreprises du secteur, et les organisations syndicales qui en représentent les salariés. Alain Vidalies, le Secrétaire d’Etat aux Transports, a reçu les organisations patronales ce jeudi 12 mars 2015 au matin, une semaine après avoir reçu les syndicats, afin de trouver une sortie de crise… tandis que le dialogue entre les protagonistes a été rompu il y a plus d’un mois déjà, le 9 février dernier. Et ce mardi 10 mars 2015, l’assignation en justice portée par le Groupe Charles André à l’encontre des syndicats routiers CFDT, CGT, FO et CFTC, qui lui avaient fait subir des blocages lors de la grève de janvier, a largement contribué à jeter de l’huile sur le feu.

Lire la suite

EasyJet, ADP, routiers… ces salariés du transport qui réclament une meilleure redistribution des bénéfices

greveIls sont en grève, manifestent, se révoltent, les uns après les autres : des salariés du transport auxquels on annonce le gel de leurs salaires pour 2015, la réduction ou la suppression de certaines primes, alors que dans le même temps leurs entreprises ont réalisé des chiffres d’affaires et des bénéfices nets tout à fait satisfaisants. Incompréhensibles, pour la plupart d’entre eux, qui ne comprennent pas que la plus grande partie de ces recettes filent tout droit dans la poche… des actionnaires.

Lire la suite

Chauffeurs routiers en France : sont-ils si mal payés ?

camionsIls ne demandent qu’une seule chose : de meilleurs salaires, au regard de leurs conditions de travail. Depuis maintenant plus d’une semaine, les chauffeurs routiers de l’Hexagone sont en guerre contre le patronat, et leur colère monte de jour en jour…. Alors qu’en face, la stratégie est à la sourde oreille. Au point que pour l’instant, aucune discussion n’a abouti, aucun terrain d’entente n’a pu être trouvé. C’est ce mercredi 28 janvier 2015 que, théoriquement, syndicats du transport routier unis (la CFDT, majoritaire chez les routiers, a rejoint le mouvement) et patrons des grosses entreprises tricolores de transport et de logistique, devraient se rasseoir autour de la table des négociations… sauf si cette nouvelle tentative échouait encore une fois, comme cela fut le cas ces derniers jours. Ainsi, vendredi 23 janvier 2015 déjà, dès 9 heures du matin, les représentants nationaux des syndicats faisaient chou blanc, ressortant, à peine 5 minutes après y être entrés, des locaux où devaient se tenir les discussions : les représentants du patronat ne s’étaient même pas déplacés, estimant les revendications des salariés « démesurées ». Plus tard dans la journée, les mêmes syndicats avaient essayé d’être reçus au MEDEF, où ils ont trouvé porte close…. puis à Matignon, et enfin à l’Elysée. Ils espéraient convaincre les chefs du gouvernement et de l’Etat d’intervenir, pour forcer la reprise des pourparlers. En vain, là encore. « On est quand même dans une situation ubuesque en France, avec des salariés qui souffrent et qui sont de plus en plus pauvres, et ces gens là nous font un doigt d’honneur. Ce n’est pas acceptable. Ni pour nous, ni pour les camarades en lutte, ni pour tous les salariés du transport », estime Thierry Douine, président de la CFTC-Transport.

Lire la suite

Directeurs Supply Chain, êtes-vous bien payés ?

Logo_Supply_Chain_Mag-300x79La fonction Supply Chain est-elle rémunérée à sa juste valeur ? Une question à laquelle il est bien difficile de répondre tant les situations diffèrent. En effet, la taille de l’entreprise, ses volumes, ses implantations, son secteur d’activité, constituent autant d’éléments d’appréciation. Ceci étant, on constate globalement depuis une dizaine d’années une hausse sensible du niveau de rémunération du Directeur Supply Chain. Un phénomène qui correspond d’une part à un élargissement du périmètre de responsabilités, et d’autre part au renforcement de la fonction, en particulier au sein des grands groupes. Lire la suite