Archives pour la catégorie Transport

Législatives – Transports : ce que peut (vraiment) faire votre député

Dimanche 18 juin 2017, les électeurs ont voté pour le second tour des élections législatives et élu leur nouveau député pour une durée de 5 ans. Pendant toute la campagne, comme pendant chaque campagne électorale de manière générale, vous avez peut-être vu vos candidats sur les marchés, dans la rue, en réunion publique ou en séance de tractage. Et tous, ils ont promis beaucoup, notamment en matière de transports, sachant pertinemment que ces derniers (infrastructures, horaires, coût, dessertes, qualité de service…) représentent une problématique cruciale du quotidien de chaque électeur. Une problématique qui les réunit, ces électeurs, quel que soit par ailleurs leur statut social, leur âge, leur sexe ou leur profession. D’où l’importance pour les candidats de jouer sur cette thématique, par essence fédératrice.

Lire la suite

Pourquoi les transporteurs de carburant font-ils grève ?

Leur outil de travail ? Des camions citernes. Chaque jour, au volant de leur porteur ou semi remorque, ils acheminent des hydrocarbures ou d’autres matières dangereuses comme du gaz ou des produits chimiques. Ils sont en grève massive en ce début d’été 2017, sous la houlette de la CGT transports, qui promet un mouvement d’ampleur et sur la durée, dans toute la France. Objectif : faire reconnaître la spécificité de leur métier, et les risques liés à la dangerosité de leurs cargaisons.

Lire la suite

Macron ou Le Pen : 2 France, 2 Europe au choix pour les transporteurs

Emmanuel Macron, Marine Le Pen : la campagne de l’entre deux tours permet de préciser utilement la position de chacun sur la plupart des thèmes essentiels aux yeux des acteurs du transport et de la logistique. Pas forcément les mêmes, que l’on soit chauffeur, technicien logistique ou patron, d’ailleurs. L’idée de ce post n’est donc pas d’influencer le vote du 7 mai 2017 prochain d’une manière ou d’une autre, mais bien d’essayer de résumer à nouveau de manière utile et pratique le programme de chacun des deux finalistes dans le domaine qui nous intéresse…

Lire la suite

Avant, le vote des acteurs du transport et de la logistique boostait la gauche… mais ça, c’était avant !

3Le vote des professionnels du transport et de la logistique est sans doute l’un de ceux qui a le plus évolué, depuis les débuts de la cinquième République et la première élection présidentielle, en 1958. Et comme les professionnels en question représentent un électorat important et traditionnellement peu abstentionniste, ils constituent un levier électoral puissant, capable de créer des basculements surprise. Car ce qui les caractérise peut-être le mieux, c’est qu’ils n’ont aucun problème à voter où le cœur les mène. Quitte à passer d’un vote d’extrême gauche à un vote d’extrême droite, d’un quinquennat à l’autre et d’une décennie à la suivante.

Lire la suite

Routiers : pour qui voteront ils à la présidentielle ?

3Le compte à rebours avance avant le premier tour de l’élection présidentielle… Alors nous avons voulu savoir pour qui les professionnels de la route pensaient voter, pour cette élection 2017 au suspens jamais vu, riche en rebondissements, en affaires, en polémiques… à tel point que les électeurs ont parfois le sentiment que l’on oublie le débat de fond. Or, les routiers, eux, y sont attentifs : et ils ont des choses à dire… Sur leurs salaires, la retraite et surtout l’Europe, qu’ils voient pour la plupart comme principale responsable de leurs malheurs. Nous avons voulu leur poser la question : qui sera leur candidat ou leur candidate le 22 avril et le 6 mai prochain ?

Lire la suite

Grippe aviaire : les transporteurs accusés de propager le virus

10C’est une accusation lancée par le syndicat ELB, Euskal Herriko Laborarien Batasuna, la Confédération paysanne du Pays Basque : si la grippe aviaire ne parvient pas à être enrayée dans le Sud-Ouest de la France, c’est en bonne partie à cause des transporteurs de volailles. Selon Panpi Sainte-Marie, porte-parole du syndicat, « si le virus se propage aussi vite, s’il a fallu élargir encore la zone d’abattage préventif à plus de 70 nouvelles communes du Pays Basque, c’est pour une raison simple et finalement logique : le modèle actuel de transport des bêtes n’est pas satisfaisant, et c’est lui qui dissémine la grippe aviaire chaque jour un peu plus ». Pour lui, la solution est évidente : « il faut arrêter le transport d’animaux, purement et simplement. Elever, gaver et abattre sur place les animaux. C’est le seul moyen d’enrayer la pandémie ».

Lire la suite

Journée de la femme : dans la logistique et le transport, il reste du boulot !

3C’est ce mercredi 8 mars la journée de la femme… et il n’y a pas qu’en politique qu’on est encore bien loin de l’égalité hommes femmes, en France. Dans de très nombreux secteurs de l’économie, les disparités entre les sexes sont encore extrêmement marquées. Le transport et la logistique sont loin de figurer parmi les bons élèves en la matière !

Lire la suite

Le transport aérien français risque-t-il de se crasher ?

22L’utilisation du terme, un « crash » du transport aérien à horizon rapproché – 2035 – ne vient pas de nous, mais des parlementaires qui ont rédigé le rapport publié le 28 février 2017 devant les députés de l’Assemblée Nationale. Un rapport sur la « politique aéroportuaire » en France, dont le rapporteur n’est autre que le député maire socialiste de Gonesse, en banlieue parisienne, une ville située à quelques encablures seulement de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Et le titre est ainsi formulé : « à quel horizon le crash du transport aérien français aura-t-il lieu ? ».

Lire la suite

Heppner : une success story à la française

5Heppner, c’est le genre d’histoire entrepreneuriale dont on rêve tous : celle d’une affaire qui va mal, reprise par une petite cellule familiale… et qui devient de l’or en barre. C’est exactement comme cela que s’est passée l’aventure de la famille Schmitt dans le transport et la logistique : à partir du rachat d’une société de transport en faillite, en 1925, les Schmitt ont créé la toute première entreprise indépendante de transport et de logistique dans l’Hexagone. Une affaire qui roule… et ce n’est pas simplement un jeu de mot. Aujourd’hui, Heppner, c’est 650 millions d’euros de chiffre d’affaire, une centaine de sites en France, 500 camions, plus de 3000 salariés, 8000 clients, et un début de transposition du modèle à l’international, avec déjà 6 agences en Allemagne et 134 pays desservis. Jean Schmitt, le père, a été le directeur de la société pendant un demi siècle. En 2015, son fils Jean-Thomas lui a succédé. Sa fille, elle, s’occupe des comptes. Au total, Heppner représente une histoire qui court déjà sur quatre générations.

Lire la suite

Les transports : un thème de campagne pour la présidentielle (3)

Partie 3 : les propositions des principaux candidats indépendants

 

Pour la campagne de l’élection présidentielle, les transports constituent sans aucun doute un thème de débat important, au cœur des programmes de presque tous les candidats. Ces deux dernières semaines nous vous avions proposé deux  article sur les programmes pour les transports des candidats du centre, de la droite et de l’extrême droite, puis des trois principaux candidats à la primaire de la gauche. Cette semaine, voici les propositions des principaux candidats indépendants à la présidentielle de 2017.

Lire la suite