Le transport fluvial : une richesse méconnue de France (partie 2) : dans les coulisses du port de Rouen

Laisser un commentaire

L’orge, le blé, le millet, le maïs…. Les dockers du port de Rouen ont pris l’habitude de désigner les marchandises qui transitent dans la capitale normande comme « l’or jaune » de la ville : Rouen est  le premier port d’exportation du blé européen, et l’on y voit croiser chaque jour les plus gros navires, venus des quatre coins du globe. Ils viennent ici pour s’approvisionner. D’énormes quantités chargées et déchargées au fil des arrivées et des départs : des milliers de tonnes par bâtiment naval.

Lien vers l’article complet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *