Entretien d’embauche, les questions pièges

Temps de lecture : 2 minutes

recruteursCertes, elles peuvent être déconcertantes, mais elles sont cruciales pour le recruteur. Ayant souvent un sens caché, ces questions ont pour but de mieux vous cerner, et de tester votre capacité à rebondir. Ainsi, le recruteur vous questionne non pas pour vous « piéger », mais au contraire pour mieux vous connaître, et pour voir si votre profil correspond à ses exigences. Parlez-moi de vous…, quels sont vos points faibles…, pourquoi avez-vous quitté votre ancien poste… Autant de questions dites « pièges » qu’il est important de connaître pour ne pas être déstabilisé.
Orales lors de l’entretien, ou écrites sur un formulaire à renvoyer au recruteur, voici quelques questions « pièges » que vous pourriez rencontrer :

Sur la société, le poste convoité et votre recherche d’emploi :
– Dans l’offre d’emploi, qu’est-ce qui a retenu votre attention ?
– Pourquoi êtes-vous motivé pour obtenir ce poste ?
– Les avantages sociaux de nos salariés sont-ils déterminants pour vous ?
– Quelles seront vos impressions quant à notre entreprise après l’entretien ?
– Quelle est votre rémunération actuelle ? Quelles sont vos prétentions salariales aujourd’hui ?
– Où en est votre recherche d’emploi ? Avez-vous déjà des réponses positives ?
– Depuis combien de temps êtes-vous à la recherche d’un emploi ?

Sur votre parcours et votre expérience :
– Parlez-moi d’une expérience professionnelle qui vous a enrichi…
– À quels types d’obstacles avez-vous déjà eu à faire face ? Comment les avez-vous surmontés ?
– Pourquoi avez-vous choisi cette formation et pas une autre ?
– Pourquoi voulez-vous quitter votre emploi actuel ? Pourquoi avoir quitté votre ancien poste ?
– Etes-vous satisfait de votre niveau d’anglais ?
– Avez-vous dû auparavant manager des personnes ? Combien ? Pour quelles missions ?
– Pourquoi vous choisirais-je ?

Sur votre personnalité :
– Quels sont vos points faibles et vos points forts ? Comment vous jugez-vous ?
– Quels sont vos buts dans la vie ?
– En quoi le travail en équipe est-il important pour vous ?
– Avez-vous déjà dû prendre d’importantes décisions ?
– Seriez-vous capable d’avoir des responsabilités ?
– Quelle relation avez-vous avec vos supérieurs ?
– Pensez-vous trouver un épanouissement dans ce poste ?
– Savez-vous dire « non » ?
– Où vous voyez-vous dans cinq ans ?
– Seriez-vous prêt à déménager ? En France ? À l’étranger ? À faire des déplacements fréquents ? En France ? À l’étranger ?
– Quels sont vos loisirs ? Vos passions ?




5 commentaires

L'Entretien Téléphonique le 13 mars 2017

Article intéressant. Il peut être complémentaire de noter que la majorité des questions indiquées ci-dessus, ne sont pas vraiment des questions pièges, mais des questions fréquemment posées lors des entretiens d’embauche. Attention à bien se préparer avant le jour J !

pyroplastic le 2 mai 2015

Bravo, Beson pour ton commentaire, il y a quand même des gens qui on la tête sur les épaules en ce bas monde. En France nous marchons sur la tête dans pratiquement tous les domaines et c’est bien peu que de le constater. Tu a une expérience de ailleurs et une analyse à la fois objective et réelle de ce qui ce passe ici. Nous les travailleurs devrons bientôt faire un chèque au boss à la fin du mois si cela continue de cette façon. Notre objectif est bien de manger, éduquer nos enfants, ce loger, pas d’avoir un bac plus 25 afin de décrocher un job de maçon ou de chauffeur… On devine pourquoi on nous aide tant à l’éducation de notre progéniture, en leur diffusant de la vrai fausse télé réalité à des heures de grandes écoutes. N’oublions pas tous de même, qu’après chaque guerre le vainqueur s’applique à éliminer les élites du pays vaincu.
Vive les moutons et vive la f…. !!!
Pyroplastic.

Maxime le 1 mars 2015

Bonjour,
Où trouver les réponses à ces questions?
Cordialement.

Benson le 30 nov. 2014

A 50 ans Je suis toujours extrêmement surpris de la teneur d’ un entretien d’embauche en France… Mon parcours c’est 5 continents et j’ai débuté à de l’âge de 9 ans. Après 15 ans en Amérique du Nord ( Us et Canada), au grand jamais, je n’ai eu ce genre d’entretien ! Bien souvent le RH se prend pour un Psychologue et sans aucune formation médicale et démolir un humain pour vous faire croire que vous êtes pas bon pour ce poste ? Certains RH pousse et agace le candidat avec tout un panel de questions, sauf que le ton sur lequel l’entretien se déroule n’est pas normal… Il ne faudrait pas oublier que les gens travaillent pour manger ! Comment peut on demander une lettre de motivation pour faire des ménages ou de la manutention ???
Quand je vois la santé psychique et économique de nos entreprises ainsi que notre pays par rapport à nos voisin, il y a de sérieuses questions à se poser sur la qualité du système de recrutement. Ils devraient voir comment on se cherche une job au State !!! L’emploi en Am-du nord se fait spontanément à l’accueil, il faut remplir (l’application form) de l’entreprise. Et aussitôt q´une place se libère vous recevez un appel by phone et c’est votre boss ou votre futur chef direct qui embauche et qui vous parle ! D’ailleurs avez vous remarqué Le Rh ne connait rien à votre job donc il travaille avec la psychologie et être nul dans votre job mais très bon en entretien car ces vôtre dixième. A force vous avez de l’expérience. A un point important bien souvent ils préfèrent leurs diplômes franco Français, c’est vrai les Américain sont moins bon ??? C’est pour quoi la France va si bien avec de meilleurs diplôme…le Rh c’est pour la paperasse dans de grand groupe sinon ça n’existe pas !
A méditer. je pense que ce nouveau métier en France est un job à la con et pas très utile.

Claire le 7 avr. 2014

Bonjour,
Suite à votre article sur les questions qui peuvent mettre en difficulté un candidat, je souhaiterai savoir votre opinion sur l’utilisation des réseaux sociaux pour récupérer des infos sur les candidats qui seront convoqués. Pensez vous que cette technique soit finalement discriminante et biaise la “première impression” ? On demande aux candidats de “tout” savoir sur l’entreprise, mais faut-il que la réciproque soit appliquée ?
cordialement,

A lire également

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusJ’accepte